La Soirée PASSionnés #2

Se sentir privilégié quand tu es abonné, c’est quand même agréable ! D’après des retours sur les réseaux sociaux, je crois que je suis bien tombé en plus.

Quoi ?

Gaumont -Pathé nous a permis d’assister à une soirée spécialement dédiée aux abonnés de la carte, dans le cinéma franchisé de notre choix, partout en France.

Alors ?

Pour ma part, j’ai choisi le tout récent Pathé de la Villette de Paris, dont les sièges sont assez extras. Un article dédié sur ce cinéma est prévu.

Au programme, après une brève explication de notre hôte, des bandes-annonce de quelques films qui sortiront en 2017, dont certaines pour la première fois sur grand écran. Je n’aime pas trop regarder les BA qui montrent de plus en plus d’images. Si je peux, je me limite au premier trailer. Et c’était le cas ! Donc des images subtiles et sans spoiler. J’ai pu aussi découvrir des films français, qui me semblent assez prometteurs. Étaient diffusés La Planète des Singes – Suprématie (j’ai toujours peur avec les trailers de cette saga, car ils montrent tout le schéma narratif du film), Jour J (même multiple BA, qui ne me donne toujours pas envie), Power Rangers (vraiment j’irai parce que je regardais plus jeune et que visuellement ça peut claquer), Les Hommes du Feu (montage très bien fait, sans rien dévoiler sur l’histoire, juste l’ambiance, qui a l’air vraiment poignante), Alien : Convenant (je ne l’avais encore pas vu sur grand écran et bon sang que ça donne envie), Problemos (le prochain Eric Judor, toujours dans un esprit awkward à la Platane), Blade Runner 2049 (voir écrit Denis Villeneuve sur de la musique glitchée, ça m’en donne des frissons), Les Gardiennes (le principe est intéressant, mais pas sûr de le voir au cinéma), Life – Origine Inconnue (finalement assez proche d’un Alien, mais certaines intentions d’originalité aperçues peuvent faire la différence), Mektoub is Mektoub (Abdellatif Kechiche est clairement fasciné par le corps et le mouvement du corps, féminin de préférence et ça risque d’en devenir lassant), Ce Qui Nous Lie (un extrait plutôt drôle mais encore une fois, des comédies sur les relations humaines, ça va cinq minutesJustice League (un montage exclusif pour la Comic Con, dommage qu’on ait déjà le sentiment que les blagues vont être de trop), le tout agrémenté d’auto-promo pour le cinéma (théâtre live, ballet et informations adhérents)

La programmation a débuté et fini avec des extraits exclusifs et en 3D (lunettes offertes pour l’occasion car il n’était pas précisé d’emmener les siennes) respectivement de La Belle et la Bête (j’espère que Disney oseront faire de nouvelles choses, en tout cas Emma Watson paraît crédible) ainsi que Ghost In The Shell (la direction artistique incroyable peut bouleverser le monde du blockbuster)

C’est comme si je vivais plus longtemps l’avant-séance d’un film, que j’appréciais beaucoup quand j’étais petit, mais qui plus est sans pubs. Le plus drôle était le passage d’un blockbuster américain à un film plus intimiste français. Petit fail à la fin avec le lancement par erreur du film en avant-première, dont on ne savait rien, si ce n’était à ce moment-là qu’il s’agissait d’une production Europacorp. Coupé juste à temps, même si j’ai pu jeter un œil à la line-up du studio.

Petit entracte, sur la mezzanine au-dessus de la salle de jeu, avec un buffet froid par le traiteur Olivier Théron, pleins de bouchées salées et sucrées, de créations aussi originales que délicieuses. Ce moment était prévu pour rencontrer les autres abonnés et discuter de cinéma, mais honnêtement, personne n’a réussi à partir de son cercle de connaissances (l’espace était aussi un poil restreint pour le nombre de spectateurs) En tout cas, tout le monde s’est comporté de façon civilisée et la courtoisie était de rigueur, bravo. Les spots de buffet n’étaient pas très bien placés mais étaient rechargés assez vite. Personne n’a manqué de rien, enfin pour ma part j’ai pu goûter à tout.

De retour à la salle, avec le film tant attendu, qui hélas n’était pas Valérian (ça aurait été vraiment dingue). Nous avons donc eu le privilège de regarder avec un peu plus d’un mois d’avance, la toute nouvelle comédie de Dominique Farrugia : Sous Le Même Toit, avec Gilles LelloucheLouise Bourguoin et Manu PayetMa review est juste ici ! Il semblerait que pas tous les cinémas aient diffusé le même film. Perso, j’ai été content, j’aurai pu tomber sur pire.

Du coup ?

Bref, une soirée de cinéphile plutôt comblée, à refaire sans doute !

C'est ? La Soirée des PASSionnés #2

De ? Cinémas Gaumont-Pathé

Genre ? Soirée spéciale abonnés

Nationalité ?

Sorti le ? 09/03/2017

Vu le ? 09/03/2017

Où ?

Liens Utiles

Cinémas Pathé-Gaumont : https://www.cinemaspathegaumont.com/

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email