4DX : Gadget ou réel intérêt ?

Nouvelle technologie d’immersion au cinéma, fraîchement disponible en France dans une unique salle pour le moment, la 4DX est-elle un gadget ou a-t-elle un véritable intérêt ?

Quoi ?

Il y a regarder un film chez soi. Il y a regarder un film au cinéma. Il y a regarder un film en Imax. Il y a regarder un film en Grand Large, avec l’ambiance du Grand Rex qui va bien. Et maintenant, il y a regarder un film en 4DX : sièges qui bougent, du vent, de l’eau, de l’air et des odeurs, le tout synchronisé avec quelques films qui sortent en salles.

Nouvelle technologie d’immersion au cinéma, fraîchement disponible en France dans une unique salle pour le moment, la 4DX est-elle un gadget ou a-t-elle un véritable intérêt ?
C'est ? Expérience 4DX
De ? Pathé La Villette (technologie appartenant à...

Alors ?

Étonnant ! Habitué aux attractions du Futuroscope, j’ai été agréablement surpris de savoir que les films proposés dans ce format sont bels et bien des sorties actuelles, et non des fictions produites spécialement pour l’attraction. Pour cette première fois, je suis allé voir Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

J’ai vu la bande-annonce plusieurs fois de cette nouvelle salle (parisienne pour le moment hélas) et quel plaisir de la revoir… avec les sensations qu’ils nous vendent ! De plus, celle du tant attendu Valérian de Luc Besson a eu le droit aussi à sa diffusion avec le nouveau système.

La synchronisation est parfaite, pour des films avec des vaisseaux spatiaux, le siège suit bien leurs mouvements, mais pas que. En effet, les sièges sont synchronisés avec la caméra et les coups donnés dans les films (bagarres et chocs), accompagnés de titillements dans le dos au bon moment, avec différentes puissances.

Les éclaboussures sont légères (et désactivables si vous ne souhaitez pas les avoir) mais suffisamment bien placées, tout comme les flashs lumineux qui éclairent entièrement la salle lors d’explosions. De la fumée sort vers l’écran pour simuler la poussière de l’image, pouvant par contre gêner à la lisibilité de l’écran par moment. Je ne sais pas si c’est le cas pour tous les films, mais on a même eu droit à des bulles sortant du plafond.

Le vent marche super bien (même si l’on entend la machinerie) et c’est un des plus par rapport à mes précédentes expériences d’immersions physiques. La 3D est ce qu’elle est, malheureusement passive (vous devez vous munir des lunettes standards à 1€) mais personnellement j’aime bien et couplée aux mouvements de siège, ça la met encore plus en valeur.

L’odeur est clairement pas au niveau du reste, on a très peu de moment où l’on s’en rend compte. J’ai juste l’impression que l’air global de la salle changeait par moment, mais sans réellement sentir quelque chose.

Tout ceci fonctionne bien mais, comme pour tout, on s’y habitue… Franchement, la première demi-heure (bande-annonces incluses prévues à cet effet), j’étais bien dedans. Puis, le cerveau finit par être au courant et certaines sensations perdent de leur saveur. Comme l’IMAX, pour lequel la grandeur de l’écran finit par ne plus être perceptible. Les jets d’air près des oreilles, simulant les balles et les projectiles, ne sont pas aussi rapides que dans le film, ce qui peut déranger mais surtout les mouvements de sièges, lors des vibrations dont le rapport à l’image n’est pas évident ou juste pour le fun, j’ai plus le sentiment de voir le film dans une voiture qu’une réelle immersion. C’est presque gênant que le siège bouge par moment, nous sortant de l’action, ce qui est le contraire de sa fonction principale.

Heureusement, quelques scènes sont là pour calmer tout ça et permettent de regarder le film normalement. De plus, certains effets marchent tout du long, comme les flashs et les suivis de mouvements de caméra, donc les effets ponctuels.

Pour ma part, il manque à tout cela les sensations de chaleur. Techniquement, je ne sais pas trop comment les placer pour que tout le monde en profite dans les mêmes proportions et j’imagine que des ingénieurs sont sur le coup. Néanmoins, le vent et l’eau fonctionnant très bien, voir les flammes à l’écran sans rien ressentir au visage est un peu frustrant. Ou alors, s’il est présent, l’effet n’a pas marché sur moi…

En tout cas, les sièges sont suffisamment larges et confortables, vous avez de la place pour vos jambes et pour déposer vos affaires personnelles. Vous avez également un emplacement prévu pour une bouteille fermée (évitez les pop corn ou alors finissez-les avant le film) Le repose-pied peut au bout d’un moment vous fatiguer les jambes, mais si vous les laissez pendre, cela ne dérange en rien l’expérience.

Nouvelle technologie d’immersion au cinéma, fraîchement disponible en France dans une unique salle pour le moment, la 4DX est-elle un gadget ou a-t-elle un véritable intérêt ?
C'est ? Expérience 4DX
De ? Pathé La Villette (technologie appartenant à...

Du coup ?

Pour un film de pur divertissement grand public, ça peut fonctionner si je l’ai déjà vu. Car l’effet me sort plus souvent du film qu’il ne m’immerge. Donc plutôt gadget pour ma part.

Si vous avez envie...

de sensation de grand air dans une salle obscure, d’accompagner les mouvements de véhicules comme de personnages comme de caméra et de flash d’eau ou de lumières, venez essayer la dernière technologie de diffusion 4DX au cinéma !

C'est ? Expérience 4DX

De ? Pathé La Villette

Genre ? Technologie de diffusion au cinéma

Nationalité ? Sud-Coréenne (Techno), Française (Lieu)

Sorti le ? 15/03/2017 (France)

Vu le ? 26/04/2017

Compagnie ? CJ 4DPLEX

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email