Venom : Let There Be Carnage

Dans la lignée de 2021, l’année des suites, Venom affronte enfin Carnage sur Grand écran !

Quoi ?

Eddie Brock, l’hôte du symbiote Venom, contamine par accident le tueur en série Cletus Kasady. Ce dernier donne alors vie à un nouvel alien, bien plus dangereux : Carnage. Venom va devoir de nouveau faire équipe avec Eddie pour l’éliminer…

Alors ?

On ne va pas se le cacher, Venom : Let There Be Carnage propose une ambiance fun et un peu débile. Le seul élément que j’attendais vraiment concernait le combat entre les symbiotes. D’autant que cette séquence plutôt cool se dote de quelques plans stylés.

Sinon à part ça, le film sonne vraiment creux. Et pour cause, l’effet de surprise n’étant plus, cette suite ne reprend que mollement l’atmosphère du premier film. Il s’y passe peu de choses, malgré (heureusement) son heure et demie. C’est-à-dire qu’ils se focalisent encore sur la cohabitation désastreuse d’Eddie et de Venom, avec le corps incontrôlable.

De plus, je suis plutôt déçu par l’adaptation du personnage de Carnage, car je n’ai pas assez ressenti sa folie meurtrière des comics. Même certains VFX paraissent claqués. Heureusement que le format Dolby Cinema 3D a bien compensé, en apportant quelques effets wahou.

Côté casting dans Venom 2, on retrouve évidemment Tom Hardy. Il reste marrant dans une comédie, c’est toujours agréable de le retrouver dans ce style peu habituel le concernant. Woody Harrelson prend plaisir à faire le taff, sans marquer plus que ça. Ce second volet introduit un nouveau personnage, Frances Barrison, jouée par Naomie Harris. Pour finalement, ne pas en apprendre beaucoup plus sur elle et ne sert l’histoire que passivement.

Du coup ?

J’attendais qu’un seul moment de Venom : Let There Be Carnage et je l’ai eu. À savoir les deux symbiotes qui se tapent, dans une séquence assez cool. Pour le reste, on est clairement sur du réchauffé du premier, avec très peu d’éléments scénaristiques. La scène post-crédit avait même plus d’intrigue que tout le film.

Si vous avez envie...

… de poules, de crier très fort et de vous intituler Lethal Protector, allez affronter Carnage.
venom 2 poster

C'est ? Venom : Let There Be Carnage

Durée ? 98 min

Nationalité ?

Sorti le ? 20/10/2021

Vu le ? 27/10/2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Pour prolonger le film :

Si vous souhaitez acheter les supports physiques du film pour le voir ou le revoir, ou vous procurer tout objet dérivé pour prolonger l’aventure, cliquez sur le(s) lien(s) affilié(s) Amazon à droite.

Cela permettra de soutenir le film ainsi que le site jevaisciner.fr !

Si vous ne voyez pas d’image, merci de désactivez votre bloqueur de pub.