Santa and Cie

Première fois que j’enchaîne 2 séances en présence du réalisateur. En plus là , c’est un de mes français préféré !

Déjà, ça parle de quoi Santa and Cie ?

Panique au pôle Nord ! Les lutins du père Noël sont tous tombés malades d’un coup, à quelques jours du 25 décembre. Sur les conseils de sa femme Wanda, Santa Claus va alors chercher des médicaments dans le monde réel et par accident atterri à la capitale française, où il va rencontrer une famille qui va tenter de l’aider…

Alors, que vaut Santa and Cie ?

Arrivé à la bourre, je n’ai pu assister qu’à quelques échanges d’Alain Chabat himself, venu présenter son film le jour de sa sortie, avec le public, qui posait des questions (et surtout les enfants) C’est bien la première fois qu’un invité était à l’heure, j’étais deg… Mais heureusement, j’ai eu le temps de prendre au moins des photos et de le voir en vrai !

Concernant le film, c’est un super conte de Noël !

Ce n’est pas du Chabat pur, car on y retrouve certes sa patte, mais également un renouvellement des blagues, avec une modernisation qui emprunte des codes aux nouvelles générations, toujours avec succès. Tout le monde s’y retrouve, entre les gags enfantins qui passent bien et les références plus subtiles (de ses propres œuvres et d’autres) De plus, plusieurs petites piques sur la société sont dissimulées un peu partout, permettant de prendre du recul avec humour sur des choses pourtant simples du quotidien.

J’ai retrouvé un esprit Canal+ avec la multitude de guests présents, parfois même pour une scène.

Les dialogues sont hilarants, à la fois fins et faisant avancer l’histoire, jamais lourd (ou alors quand ça fait partie de la blague) Le Palmashow ont peut-être même eu carte blanche pour leurs passages, car on reconnait bien leur humour, que j’apprécie beaucoup (à moins que Chabat les connait bien pour écrire pour eux)

Quelques plans sont perturbants, car les voix sont décalées ou en tout cas, on voit clairement qu’il y a eu de la post synchro (ratée du coup) Aussi, j’ai quand même senti une perte de rythme un peu avant la fin, mais qui ne dure vraiment pas longtemps, puisque le film garde son inventivité. Déjà le début avec l’univers de la fabrique des jouets était bourré de petits détails.

Donc, que dire de Santa and Cie du coup ?

Un bon contre-pied aux classiques contes de Noël mielleux. Une modernité qui ne cache pas entièrement la couche Alain Chabat, se mêlant bien avec quelques codes nécessairement convenus bien dosés. Il arrive à raconter beaucoup de choses de façon efficace. Définitivement LE film de Noël à voir en famille !

Si vous avez envie...

… d’assagir vos jurons, de parler avec des rennes et de ne rien comprendre à la société, prolongez donc la Saint-Nicolas avec Santa and Cie !

C'est ? Santa and Cie

Genre ? ,

Compagnies ? ,

Durée ? 92 min

Nationalité ?

Sorti le ? 06/12/2017

Vu le ? 06/12/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email