Mademoiselle

2016 aura vraiment été mon année d’initiation aux films coréens ! Oldeboi chez moi puis Busanhaeng au ciné. Alors quand Park Chan-Wook sort un nouveau film, il fallait s’y attarder !

Déjà, ça parle de quoi Mademoiselle ?

Une jeune comtesse au foyer se voit s’attribuer une nouvelle femme de chambre. Mais celle-ci cache peut-être d’autres intentions…

Alors, que vaut Mademoiselle ?

Long mais ingénieux ! Le film est en 3 parties et franchement, je vous le dit, il faut s’accrocher jusqu’à la fin de la première. C’est long, beaucoup de dialogues (mais en coréen et japonais) sans trop y voir de but. Mais dès que l’histoire prend un premier tournant, je me suis limite réveillé.

Scénaristiquement c’est fort, les retournements sont bien dans le style du réalisateur, à savoir de poser des bases pour nous duper par la suite. La fin me paraissait too much par contre, trop d’ajouts inutiles et un peu sortis de nulle part.

Les principales actrices, Kim Min-Hee et Kim Tae-Ri, sont intenses et dégagent une bonne sincérité. Chacune des héroïnes ont une évolution intéressante. Ça fait du bien un film avec des femmes fortes et qui s’unissent. Attendez-vous aussi à des scènes d’amour…

Encore une fois, la lumière est très belle, les plans sont bien composés. La musique est magnifique aussi. J’aurais regretté de l’avoir rater.

Si vous avez envie...

… de mêler coréen et japonais, de lectures improbables et d’une grande demeure, devenez Mademoiselle.

C'est ? Mademoiselle (Agassi en VO / The Handmaiden en VA)

Genre ? ,

Durée ? 145 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 09/12/2016

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Ces films pourraient vous intéresser :