The Lighthouse

Premier ciné de l’année avec le rattrapage d’un film que je n’ai pas pu voir en fin d’année dernière, faute d’organisation et de transport. Après avoir testé le Luminor lors du Festival National d’Animation, j’y retourne pour démarrer la nouvelle saison de JeVaisCiner.

Quoi ?

Un gardien de phare et son second débarquent sur une île pour un mois. Le jeune second ne s’occupe que des tâches ingrates tandis que son supérieur fait la maintenance de la lampe. Mais pourquoi le gardien ne veut en aucun cas laisser sa mission à l’assistant ?

Alors ?

Une expérience assez étrange ce Lighthouse. Une bonne descente dans la folie, qui trouble aussi bien les protagonistes que le spectateur. On se demande qui des trois va craquer en dernier.

Le rythme tend vers le contemplatif, ce qui ne me déplaît pas. D’autant qu’ici, la fascination visuelle fait mouche, contrairement à d’autres du même genre. Par contre, je regrette que les questions occupent plus de place que les réponses.

Le casting bat son plein, avec tout d’abord Robert Pattinson qui ne cesse de m’étonner. Il retranscrit au mieux l’état changeant de ceux qui suivent cette intrigue distordue. Ensuite, Willem Dafoe porte un accent qui sonne agréablement comme une ambiance pirate dans mes oreilles. Comme s’il ne faisait déjà pas assez peur, voilà qu’on lui met de la lumière par dessous, et à plusieurs reprises.

Du coup ?

Entre hallucinations et réel, on ne sait pas vraiment où donner de la tête. Le point fort réside bien heureusement dans cette progression vers la confusion la plus totale. On doit cela à une réalisation précise, qui contrôle chaque image et parfois même astucieusement. Néanmoins, hormis cette sensation d’angoisse réussie, l’histoire peine à se faire comprendre, notamment à cause de mystères incessants, qui rallongent inutilement le récit. Des films peuvent se permettre de se concentrer sur l’expérience plutôt que sur l’histoire (Gravity, par exemple). Celui-ci en a trop dit pour qu’on en demande plus.

Si vous avez envie...

… d’histoires de marins, d’un collègue pétomane et de boire à n’en plus se relever, partez donc vous occuper de ce phare mystérieux.

C'est ? The Lighthouse

Genre ? ,

Durée ? 109 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 18/12/2019

Vu le ? 07/01/2020

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email