Aller au contenu

Le Garçon et le Héron

Le grand maître de l’animation sort (encore) de sa retraite pour nous présenter sa nouvelle œuvre Le Garçon et le Héron !

Synopsis de Le Garçon et le Héron

Mahito a perdu sa mère lors de la Guerre du Pacifique. Plus tard, son père Shoichi se remarie avec la sœur de la défunte, Natsuko, qui est tombée enceinte de lui. Tous déménagent à la campagne, où Mahito doit apprendre à s’adapter à sa tante devenue sa belle-mère, ainsi qu’encaisser le deuil de sa mère. C’est alors qu’un héron cendré vient l’importuner et le voit tous les jours. Mahito va finir par découvrir le secret que ce héron cache ainsi qu’un monde mystérieux tout près de chez lui…

Le Garçon et le Héron (Bande-Annonce)

Mon avis rapide sur Le Garçon et le Héron

Le Garçon et le Héron est un best-of des codes du Studio Ghibli. Hayao Miyazaki nous propose ici une aventure quasi-onirique, pleines de belles idées qui peinent à rester cohérentes. Mais qui par leur originalité, ainsi que leur beauté visuelle et sonore, nous font passer un bon moment d’art pur.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Le Garçon et le Héron

Je n’ai pas vu de films du Studio Ghibli depuis Souvenirs de Marnie ! Il était temps de s’y remettre.

Le Garçon et le Héron est avant tout dépaysant, grâce à sa touche de féérie. On retrouve bien sûr beaucoup de références aux anciens projets du studio, à commencer par l’aspect cursed du héron. Mais aussi beaucoup d’inventivité, pas mal de moments de vie de personnages tertiaires rigolos. Le tout dans des décors fascinants qui font voyager.

D’autant que la musique entraînante englobe cet univers. Mais à l’inverse, notamment au début, on peut se confronter à certains passages silencieux. Le genre où on n’a pas envie de rater sa déglutition dans une salle de cinéma.

En plus, le film a beau être globalement onirique, je n’ai pas décroché une seule fois. Car j’étais curieux de voir la suite. En effet, il propose beaucoup de concepts différents, qui arrivent les uns après les autres. Comme ils ne se répondent pas tous forcément, il peut être difficile de faire le lien entre eux.

Pour le coup, c’est sans doute le plus gros défaut du Garçon et le Héron. On ne sait pas trop ce qu’il veut raconter. Il enchaîne des idées qui n’aboutissent pas, qu’on oublie par la suite. Ou au contraire, il aborde des thématiques fortes au dernier moment, avec des enjeux qui semblent importants, amenés à la dernière minute. Comme une sorte de brainstorming d’idées intéressantes mais qui manquent de cohérence entre elles. Avec des codes culturels qu’il doit manquer en dehors du Japon. D’autant que la fin fait un peu bâclée.

Heureusement, l’animation reste le régal principal. Que ce soit le vent, l’eau ou le feu, on en prend plein les mirettes. De même, les petites actions du quotidien sont extrêmement détaillées, on s’y croirait tant le réalisme est bluffant.

En fait, la partie visuelle et sonore est très soignée. Et avec l’intrigue évasive pleine de messages à décrypter, cela donne plus une œuvre d’art pure, qu’un réel film.

Apprenez le japonais !

Vous souhaitez apprendre la langue des films d’animation japonais ?

Découvrez le partenaire Gogaku.fr ! Cliquez sur le chat pour en savoir plus (lien non affilié)

gogaku logo chat

Il vous permet d’apprendre la langue mais aussi la culture japonaise. Et ce, à travers 3 axes :

  • une encyclopédie complète de la langue (kanji, vocabulaire, grammaire, etc)
  • des quiz pour vous exercer
  • un blog sur les références culturelles

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Le Garçon et le Héron Poster

Titre ? Le Garçon et le Héron (君たちはどう生きるか - Kimi-tachi wa Dō Ikiru ka)

Réalisation de ?

Scénario de ?

Durée ? 123 min

Nationalité ?

Sorti le ? 01/11/2023

Vu le ? 10/11/2023

Dans quel cinéma ?

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire