Quoi ?

Les Bad Boys de Miami ont 25 ans de loyaux services à leur actif. Marcus songe sérieusement à prendre sa retraite, tandis que Mike a toujours envie d’action. Vont-ils réussir à s’accorder lorsque le passé ressurgit et menace la police floridienne ?

Alors ?

Je vous confesse que j’ai dû rattraper moi-même mon passé. Grâce à Netflix, j’ai pu me préparer et découvrir Bad Boys I & II, que je n’avais jamais vu. Et j’ai bien fait. Ce troisième épisode place évidemment la bonne dose de clins d’œil. Je n’ai pas trouvé le premier volet fou-fou, par contre la suite fonctionne toujours autant.

Bad Boys For Life (qui au passage perd son jeu de mot anglophone pour un 4e épisode) réussi brillamment à mêler fan-service et nouveautés. En effet, il fait plaisir de retrouver les personnages casse-cou et les références pleuvent, sans trop en faire. À la rigueur, qu’ils tirent sur la corde concernant la chanson aux paroles cultes. Je n’étais d’ailleurs pas vraiment dans le mood, puisque je l’ai vraiment découverte qu’une semaine avant… En tout cas, ils flattent les fans en conservant la couche de divertissement propre à cette série. Le retour de Will Smith en bad boy fait du bien aussi, après sa multitude de rôle de bon paternel lisse. Les scènes d’actions se modernisent tout en conservant la fibre Bad Boys. Et les répliques font toujours aussi mouches, très naturellement. Le tout dans une ambiance de Miami très respectée.

Avec ceci, les protagonistes en rencontrent de nouveaux, sans tomber foncer le cliché du vieux contre jeune, passation d’héritage, etc… Ils s’en moquent même. Le film arrive à les rendre les nouvelles têtes attachantes. Alors certes, on ne peut pas vraiment s’attarder sur toutes, mais cela permet de mieux se concentrer sur les plus importantes. Surtout, ils arrivent à rajouter intelligemment, sans tout casser, de nouvelles problématiques, de nouvelles pistes de personnalités sur les anciens. Parfois même en tapant très fort. Cela effraie toujours d’ajouter de nouveaux éléments scénaristiques sur un univers établi. Ici, le travail est remarquable, car le dosage frôle la perfection.

Du coup ?

Le pari de relancer Bad Boys, 17 ans après un carton générationnel, était osé. Et souvent, faire revenir des sagas cultes peut s’avérer périlleux et parfois raté. Ici, la jongle entre fan-service et modernisation fonctionne à plein régime. L’équilibre entre le divertissement et la sincérité des personnages procure un plaisir immense et redonne même de l’espoir. Cela dit, un 4e épisode sorti trop vite risquerait de gâcher le plaisir.

Si vous avez envie...

… d’un pertinent animateur d’événements, de faire la course sur Ocean Drive et de sidecar lumineux, repartez en mission façon Bad Boys !

C'est ? Bad Boys For Life

Durée ? 124 min

Nationalité ?

Sorti le ? 22/01/2020

Vu le ? 28/01/2020

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email