Abominable

Le Work In Progress vu au Festival d’Annecy m’a convaincu et j’ai été très heureux d’assister à une avant-première presse, grâce au Blog de Cheeky.

Quoi ?

Yi est une jeune adolescente pleine d’énergie. Elle consacre ses journées à travailler à gauche, à droite, afin d’économiser pour voyager dans toute la Chine. Un soir, sur le toit de son immeuble, elle rencontre une énorme créature, qui pourrait s’apparenter à un yéti

Alors ?

Tout d’abord, le sentiment d’aventure survient clairement dès les premières minutes où les enfants quittent leur ville. Les décors magnifiques varient régulièrement, avec suffisamment de plans larges pour les apprécier.

Les personnages s’équilibrent bien, entre codes de l’animation et originalité. On s’attache à eux sans problème. La mise en scène présente les pouvoirs d’Everest de façon spectaculaire.

La mise en valeur de la Chine respecte son peuple. L’histoire porte en son cœur une majorité de personnages chinois, avec leur culture qui se modernise, malgré leurs traditions qui se conservent. Cela rafraîchit grandement le paysage de l’animation AAA, dont DreamWorks fait partie (même si Kung-Fu Panda expérimentait déjà visuellement ce pays).

L’humour pertinemment dosé s’adresse à tout le monde, grâce aux gags de différents niveaux. Il s’équilibre parfaitement aux scènes émouvantes, qui fonctionnent bien.

Le montage offre une aventure efficace, peut-être un peu trop ? Pour ma part, je ne sais pas si c’était dû aux nombreux extraits que j’avais vus à Annecy, mais j’ai eu la sensation que le voyage touchait à sa fin rapidement. De plus, j’ajouterai aussi que quelques éléments scénaristiques paraissent forcés (notamment les relations familiales de l’héroïne) En tout cas, rien n’est assez grossier pour sortir du film.

Du coup ?

Un beau film avec des personnages attachants et originaux, qui sort des sentiers battus en explorant la Chine. Le seul bémol serait sa durée peut-être trop courte ou alors un montage trop soutenu, car la fin semble arriver vite. L’humour et les instants d’émotion fonctionnent bien. On pourrait trouver également une similarité d’histoire avec Monsieur Link

Si vous avez envie...

… de jouer du violon, de boire du soda et de surfer sur un champ, partez en direction de l’Everest !

C'est ? Abominable

Durée ? 97 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 23/10/2019

Vu le ? 19/09/2019

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email