Victoria

Petit film indépendant reprenant le principe du plan-séquence, vu récemment dans Birdman, Victoria tente de nous proposer quelque chose d’unique.

Alors, que vaut Victoria ?

Victoria est une jeune espagnol, fraîchement installée en Allemagne qui, en sortant de boîte à Berlin, rencontre 4 berlinois fêtant l’anniversaire d’un des leur. Elle va sympathiser avec eux, jusqu’à être entraîner dans leur bande, jusqu’au bout de la nuit

Je vous le dit tout de suite, mon avis sur ce film est mitigé car, au niveau réalisation, il y a du bon, mais niveau histoire, je suis déçu. Mais comme je ne pourrai pas vous en parler sans vous spoiler, je ne m’attarderai que sur la partie technique.

Il s’agit donc d’un nouveau métrage constitué que d’un seul plan. Ce qui nous met dans l’ambiance car, couplé à la caméra épaule, les spectateurs sont constamment parmi les personnages et évoluent avec eux. Beaucoup de cadrages sont vraiment sympas et, soulignent bien les moments de l’histoire ou accentue la personnalité des protagonistes. Le jeu de lumière joue pas mal, dans le sens où l’on voit en temps réel le jour se lever, ce qui nous laisse à peu près une indication de temps. En ce qui concerne les lieux, les déplacements de la bande de jeunes sont suffisamment clairs pour que l’on se rende compte d’où elle se trouve, chaque lieu a son ambiance et les transitions se font grâce aux rues. De plus, contrairement au travail d’ Alejandro González, ici le film a vraiment été tourné d’une seule traite. Les acteurs ont dû improviser pas mal de texte. Du très bon travail !

Sinon, pour faire court sur l’histoire, le film met en place l’ambiance pendant trop longtemps. La partie suspens arrive bien tard (bien après la moitié) et il y a beaucoup de raccourcis scénaristiques, entrainant inévitablement pas mal d’incohérences. Disons qu’on ne profite de la technique utilisée pour l’histoire que pendant la toute dernière partie du film. Peut-être est-ce lié à trop d’improvisation ? Dommage !

Si vous avez envie...

… d’une nouvelle prouesse technique de réalisation, de découvrir un casting très peu connu, mais d’un talent prometteur et d’entendre parler allemand, anglais et espagnol, allez passer une longue nuit à Berlin.

C'est ? Victoria

Genre ?

Durée ? 138 min

Nationalité ?

Sorti le ? 01/07/2015

Vu le ? 05/07/2015

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email