Valérian et la Cité des Mille Planètes

La production française peut-elle avoir son propre Star Wars ? Le papa du 5e Élément s’en est lancé le défi.

Quoi ?

Après des siècles de conquête de l’espace, l’Homme a créé une immense base, appelée Alpha, ou La Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline sont deux agents fédéraux spatiaux-temporels qui, après une mission, apprennent que la station gargantuesque est menacée par une présence inconnue

Alors ?

Quel voyage !

Luc Besson a présenté son film avec le cœur et a même répondu à quelques questions. Près de 30 ans après son tout premier Grand Large, écran qui lui doit en grande partie son existence, car il souhaitait diffuser Le Grand Bleu dessus, le réalisateur nous a vendu du rêve avant et pendant le film.

Je n’ai pas vraiment lu la BD Valérian et Laureline de Christin et Mézières (bien qu’il me semble posséder un tome) donc je me focaliserai que sur l’aspect du film.

Déjà production française, on s’attend à des effets spéciaux et des costumes un peu cheaps, alors qu’ici, pas du tout. C’est sans doute pour moi la même révolution et redéfinition de ce qu’on peut faire au cinéma que m’avait inspiré Avatar de James Cameron, en 2009.

C’est non seulement bien fait, mais c’est super inventif. Chaque scène a son lot de trouvailles, de technologie, de créatures ou de comportement. J’avais des impression de Doctor Who par moment.

Et puis l’histoire, un vrai film d’aventure dans l’espace. Des héros loin d’être stéréotypés qui se lance dans un objectif, barré par de multiples obstacles, avec des bons retournements. Je n’avais pas autant pris de plaisir dans un space-opéra depuis Star Wars VII et encore, je l’ai trouvé meilleur celui-ci car complètement nouveau et partant loin dans la créativité.

C’est baigné dans le numérique, mais tellement bien mis en forme que ça en est justifié, ils n’auraient pas pu faire autrement pour nous emmener dans autant de lieux et de rencontrer autant de créatures différentes. Faut savoir qu’ils ont mis le paquet et ont embauché chez les plus gros studios d’effets spéciaux.

Cara Delevingne et Dan DeHaan n’étaient pas présents à l’avant-première mais étaient bien présents dans le film, avec des rôles calibrés et rafraichissants. Rihanna non plus s’en tire étonnement pas mal du tout, avec un personnage rapidement attachant. Une brève intervention de Ethan Hawke et de Alain Chabat qui fait plaisir, tous deux méconnaissables mais très drôles (big up pour la voix anglaise de Chabat ! Un vrai américain !)

Non, vraiment, je ne comprends pas ce que les américains reprochent à ce film. Il est inventif, a des personnages originaux (bien que basés sur une licence), de l’humour et des effets numériques et des costumes de malade, une histoire et des enjeux qui peuvent être compris par tous les publics. Pour moi il y a tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Si vraiment, il a quelques défauts forcément, comme un manque d’une plus grosse réflexion sur des thèmes abordés ou 2-3 scènes qui marchaient moins que d’autres, mais rien de gênant. On est sur une vraie bonne surprise et une vraie bonne nouvelle pour le cinéma français.”

Du coup ?

Non, vraiment, je ne comprends pas ce que les américains reprochent à ce film. Il est inventif, a des personnages originaux (bien que basés sur une licence), de l’humour et des effets numériques et des costumes de malade, une histoire et des enjeux qui peuvent être compris par tous les publics. Pour moi il y a tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Si vraiment, il a quelques défauts forcément, comme un manque d’une plus grosse réflexion sur des thèmes abordés ou 2-3 scènes qui marchaient moins que d’autres, mais rien de gênant. On est sur une vraie bonne surprise et une vraie bonne nouvelle pour le cinéma français.

Si vous avez envie...

… d’une petite bestiole proche d’un Niffleur, de technologies novatrices et d’une sacrée balade dans l’espace, décollez en vitesse-lumière aux côtés de Valérian et Laureline !”

C'est ? Valérian et la Cité des Mille Planètes (Valerian and the City of a Thousand Planets)

Genre ? ,

Durée ? 137 min

Nationalité ?

Sorti le ? 26/07/2017

Vu le ? 25/07/2017

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email