Un Espion Ordinaire

Après avoir empêché que la 2nde Guerre Mondiale ne s’éternise, Benedict Cumberbatch empêche cette fois-ci une guerre nucléaire…

Déjà, ça parle de quoi Un Espion Ordinaire ?

Greville Wynne, un simple commercial anglais, se voit doté d’une mission particulièrement importante, en pleine Guerre Froide. Il va devoir s’associer à un espion russe, afin de transmettre des informations top secrètes de l’URSS vers l’Occident…

Alors, que vaut Un Espion Ordinaire ?

Encore un détail de l’Histoire que j’ignorais. J’ai vraiment aimé cette aventure à la fois politique et humaine. En effet, le film arrive savamment à, d’une part rendre l’enjeu gouvernemental compréhensible. D’autre part, on suit juste ce qu’il faut l’impact de cette mission périlleuse sur les personnes impliquées.

Benedict Cumberbatch avait déjà prêté ses traits à un autre personnage historique dans Imitation Game. Son talent continue de me bluffer, avec des scènes singulièrement convaincantes. Mais l’intrigue fonctionne aussi notamment avec l’espion russe Oleg Penkovsky, joué avec brillance par Merab Ninidze.

Enfin, visuellement, on est servi par une cinématographie impeccable, rendant chaque arc narratif captivant. Un cinéma aussi immersif qu’artistique dans les cadrages, qui raconte un final impressionnant.

Donc, que dire de Un Espion Ordinaire du coup ?

Un nouvel épisode de l’Histoire qui m’a fasciné. Tant par le casting exceptionnel que par la cinématographie pertinente. J’ai été captivé tout du long et ai été touché par le final grandiose.

Si vous avez envie...

… de bien tenir l’alcool, de faire des affaires à Moscou et de vous faire accompagner à l’aéroport, devenez espion malgré vous pour les États-Unis !

C'est ? Un Espion Ordinaire (The Courier)

Durée ? 112 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 23/06/2021

Vu le ? 29/06/2021

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email