Searching – Portée Disparue

Mon travail actuel consiste à simuler des interfaces d’appareils électroniques grâce au motion design. Et j’aime beaucoup le genre thriller au cinéma. Alors s’il est raconté dans des interfaces, voilà de quoi me combler !

Quoi ?

Margot a disparu. Son père aide de son mieux la police pour la retrouver. Pour obtenir le maximum d’indices, il va devoir fouiller dans l’ordinateur de Margot. Ce qu’il va découvrir va le surprendre

Alors ?

Une fois Searching – Portée Disparue terminé, je me suis posé cette question : n’ai-je pas tout simplement vu le meilleur film de l’année ? Reprenons depuis le début.

Searching donne le ton à son commencement : toute l’histoire sera racontée à travers des écrans d’ordinateurs et de téléphones. C’est un risque mais tout va bien. Les équipes de post-production ont fait l’effort de tout traduire. Même si vous le voyez en VO, tous les textes dans les écrans sont en français.

C’est totalement crédible, chaque étape de clic est réussie. Chaque recherche, chaque message et chaque vidéo est bien mis en scène. Les astuces pour continuer de raconter sans matériel traditionnels (caméra et perche son) sont multiples. Une certaine marque dirait ‘il y a une application pour çae’.

D’ailleurs la crédibilité marche car elle reprend tous les codes d’internet et de l’ère numérique. Après une belle intro retraçant une partie de l’Histoire de l’ordinateur, les clics hésitant, les bugs de connexion et les différentes animations que l’on voit au quotidien servent un scénario solide. On ne peut pas toujours voir les personnages, du coup les écrans sont très pertinents et retranscrivent excellemment les émotions et tensions.

Découpée avec un montage très bien rythmé, l’histoire est passionnante. Les rebondissements et les sentiments sont forts. On est tenu en haleine jusqu’à la dernière minute.

Les thèmes abordés sont puissants et sont calés subtilement tout au long de l’intrigue. Ce qui permet de suivre le père et de le comprendre. Ça va de la relation parentale aux dangers d’internet, en passant tout simplement par l’hommage au numérique (via des petits clins d’œil amusant)

On reste un poil passif dans le visionnage mais c’est rattrapé par la lecture intense que l’on fournit. Franchement, je n’ai pas trouvé de défauts. Même des fois, ils ont simplifié quelques utilisations sous forme d’ellipses temporelles, mais ça sert à garder le rythme. Vraiment, rien à redire.

Du coup ?

Des animations d’interfaces d’écran qui se permettent d’être crédibles, de raconter parfois sans image et surtout de transmettre l’émotion et la tension nécessaire au scénario original : Searching – Portée Disparue est le film le plus innovant et réussi de l’année.

Si vous avez envie...

… de reconnaître vos applis préférées, de vous immiscer dans un jardin secret numérique et de Pokémon, partez donc à la recherche de Margot !

C'est ? Searching – Portée Disparue

Genre ? ,

Durée ? 102 min

Nationalité ?

Sorti le ? 12/09/2018

Vu le ? 17/09/2018

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email