Mon Garçon

S-06 ! Franchement, en thriller, les français se défendent bien. Et d’autant plus qu’ici une grande part est dédiée à l’impro. J’aurai bien aimé le voir en avant-premiere…

Déjà, ça parle de quoi Mon Garçon ?

Un homme divorcé est contacté par son ex-femme qui lui annonce que leur fils a disparu. Ne pouvant plus supporter l’inertie de la police, il décide de partir lui-même à la recherche de son garçon…

Alors, que vaut Mon Garçon ?

Une mise en scène originale. La première partie est tourmentée, avec des éléments montés dans un ordre non linéaire. La deuxième partie est centrée sur le père qui cherche et l’immersion est très réussie, car tout est montré. Guillaume Canet est très bien dans ce côté profondément affecté, à l’affût du moindre indice dans les lieux qu’il visite. Le sound design aussi joue un rôle important, la musique étant peu présente, on profite pleinement de l’observation, le suspens. On ne sait pas à quoi s’attendre, tout comme le personnage. On suit ses réussites, ses échecs, comme si on y était.

Les décors sont fabuleux et je ne dis pas ça parce que c’est de par chez moi. Les étendues de plaines finissant par les montagnes sont bien choisies car le héros se sent vraiment seul.

Mélanie Laurent est convaincante aussi, sans doute dans l’impro aussi. Par contre, Olivier de Benoist n’a pas un rôle de longue durée, j’aurai aimé le voir plus à l’œuvre.

Donc, que dire de Mon Garçon du coup ?

Une poursuite immersive, bien qu’un peu courte et parfois facilement résolue, donne un aspect escape game agréable, couplé aux jeux hyper naturels des acteurs.

Si vous avez envie...

… de chercher des indices, de poser pleins de questions et d’être prêt à tout pour votre enfant, partez à la recherche de ce garçon.

C'est ? Mon Garçon

Durée ? 122 min

Nationalité ?

Sorti le ? 20/09/2017

Vu le ? 21/09/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email