Knock Knock

Si vous souhaitez voir l’éternel Keanu Reeves se faire martyriser, c’est dans Knock Knock, d’Eli Roth (que vous avez dû apercevoir dans Inglorious Basterds) !

Alors, que vaut Knock Knock ?

Evan est un architecte, mari aimé par sa femme et père dévoué pour ses deux enfants. Tous, sauf lui et Monkey le chien, partent à la mer le temps d’un weekend, pendant qu’il travaille sur des plans. Tout se passe tranquillement, jusqu’à que deux jeunes demoiselles trempées jusqu’aux os sonnent chez lui pour lui demander de l’aide…

Au début, je ne sais pas si c’était volontaire (pour en juger, il faut voir la fin) mais j’ai trouvé que la mise en scène était un peu excessive, quant à la narration de la famille parfaite. C’était trop mielleux, à croire qu’on nous forçait à voir que « tout va bien ». C’est d’ailleurs un peu le souci de ce film, tout est trop évident. Chaque petit détail se veut anodin, mais malheureusement, on se doute trop qu’ils vont servir à l’histoire. Le jeu des actrices est pas assez subtile, ou en tout cas les intentions des personnages sont prévisibles dès la première discussion. Et puis même, les décisions que prend Evan sont pas les meilleures je trouve, il se met dans des embrouilles un peu tout seul.

Mais le film a quand même le mérite de partir en sucette de façon assez significative, sans vraiment nous indiquer vers où il veut en venir. Au final, ça devient contemplatif et on veut juste savoir ce qu’il va se passer et comment tout cela peut se finir

Si vous avez envie...

… de saccager une vie paisible, de repeindre les murs et de gifler « le mec de Matrix », invitez donc deux jeunes filles sexy mais chelous chez vous !

C'est ? Knock Knock

Genre ?

Durée ? 99 min

Nationalité ?

Sorti le ? 23/09/2015

Vu le ? 04/10/2015

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email