Green Book : Sur Les Routes du Sud

Acclamé par le public, récompensé par de nombreux prix, que vaut ce voyage à travers le Sud des États-Unis ?

Déjà, ça parle de quoi Green Book : Sur Les Routes du Sud ?

L’américano-italien Tony « Lip » est embauché pour conduire en tournée dans tout le sud des États –Unis, un musicien noir très connu, Don Shirley, à une époque où les personnes de couleurs ne sont pas les bienvenues

Alors, que vaut Green Book : Sur Les Routes du Sud ?

Green Book mérite vraiment ses éloges. L’opposition des personnalités des deux protagonistes (l’un bon vivant et un peu vulgaire, face à l’autre à l’air pincé et très poli) fonctionne aussi bien que le mélange drame/comédie.

La façon dont ils s’entraident mutuellement est bien amenée, ça ne fait pas toque, ni trop mis en scène. De même que les pointes d’humour ne gâchent en rien les autres moments plus émouvants.

Les thèmes du racisme abordés sont subtiles et surtout touchent aussi bien le musicien que le chauffeur. Le film nous apprend l’existence d’une belle histoire.

Donc, que dire de Green Book : Sur Les Routes du Sud du coup ?

C’est très attachant, aussi drôle que dur, le duo Mortensen/Ali marche du tonnerre. Un beau film qui souligne l’absurdité et les paradoxes du racisme.

Si vous avez envie...

… de pierre précieuse, de KFC et d’un pianiste hors-pair, découvrez la naissance d’une amitié que tout opposait à travers cet itinéraire proposé par le Green Book.

C'est ? Green Book : Sur Les Routes du Sud (Green Book)

Durée ? 130 min

Nationalité ?

Sorti le ? 23/01/2019

Vu le ? 03/02/2019

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email