Blade Runner 2049

ET DE 100 ! J’ai atteint le visionnage de 100 films au cinéma depuis janvier 2017. Un article retraçant cette épopée arrive bientôt. En attendant, mon objectif se termine sur du lourd.

Synopsis de Blade Runner 2049

Dans le futur, les replicants et les humains sont sous tension. De nouveaux modèles sont chargés d’éliminer les anciens désobéissants. L’un d’entre eux, l’Agent K, lors d’une mission, découvre une caisse contenant un secret pouvant changer complètement la vie des androïdes

Mon avis détaillé sur Blade Runner 2049

J’annonce tout de suite, j’étais super dégoûté d’avoir raté les séances Imax… Du coup, le film avait intérêt à être bon ! Il s’agit tout de même d’une suite d’un film des années 80 et on sait en général comment ça se passe…

Qu’est-ce qu’on y est bien ! Qu’il est doux de regarder un blockbuster contemplatif, loin des cuts à foison, des explosions injustifiées, d’une histoire à 100 à l’heure. Ici, on prend le temps de montrer les choses. J’ai été comblé dès le début par la SF qui souffle au visage, avec des plans épurés (quasiment comme la totalité des plans, on respire, c’est aéré), aux couleurs et lumières savamment recherchées.

L’histoire en soi n’est pas folle pour autant, elle est bien étalée et le rythme a eu raison de ma concentration par moment, le décrochage est inévitable. Néanmoins, je tiens à souligner l’absence de clichés, rien n’est acquis, il faut repenser à chaque révélation. Une qualité d’écriture de haut standing, que l’on doit à Hampton Fancher.

La mise en scène est splendide. Le directeur de la photographie Roger Deakins fait déjà un travail colossal pour le plaisir des yeux (les jeux de lumières sont incroybales), mais le réalisateur Denis Villeneuve (vous vous rappelez de Premier Contact ?) n’est pas là par hasard non plus. Il reprend un film devenu culte avec l’âge et arrive à redonner un coup de neuf, avec des plans et des séquences merveilleusement orchestrées, donnant une originalité profonde et un temps réaliste à l’action permettant de nous y croire et d’avoir de l’empathie pour les personnages, tout en conservant l’ambiance SF plus que présente. Les soundesigns et la musique nous aident bien aussi à nous mettre dans le film.

Les effets spéciaux sont là mais discrets, entremêlés avec les décors physiques et trucages de tournage, très propres. Les design modernes respectent à la fois la Direction Artistique du premier volet mais aussi n’en fait pas trop, du retro futuriste comme au bon vieux temps, en mieux fait et en mieux présenté.

En ce qui concerne le casting, Ryan Gosling pourrait donner plus (faut dire aussi que c’est un robot), Jared Leto est un peu gâché par un jeu constant (qui est d’ailleurs le seul personnage qui sort du réalisme du film de par son manichéisme) Harrison Ford pour moi fait vraiment papy pour le coup. Déjà Star Wars VII c’était limite, mais là sur des plans il me faisait presque peine, bien que son personnage soit bien amené (et heureusement) Dommage aussi que le rôle de Ana de Armas (Knock Knock) soit prévisible, cela n’empêche que cela donne un petit coup de fraîcheur au film. Big up pour le vieillissement ahurissant de Dave Bautista !

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Blade Runner 2049

Une 100e séance réussie. Pas à 100% car faut vraiment s’accrocher et des moments de creux se sont font sentir, mais tout est tellement rattrapé par l’image et un son vertigineux, que cette suite a une dimension planante, parsemée de réflexion et de plaisir pour les yeux. J’ai vraiment regretté l’Imax par moment…

 

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Titre ? Blade Runner 2049

Réalisation de ?

Genre ? ,

Durée ? 164 min

Sorti le ? 04/10/2017

Vu le ? 11/10/2017

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de souvenirs, d’une copine en hologramme et d’absence de beau temps, devenez à nouveau un Blade Runner.

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.