L’Adieu – The Farewell

Quoi ?

Le médecin a diagnostiqué un cancer du poumon en phase terminale à la grand-mère Nai Nai. Sa famille décide de le lui cacher, comme le veut la tradition chinoise. Afin que tout le monde puisse la revoir une dernière fois, on prétexte alors le mariage du cousin Hao Hao. Billi, la petite-fille qui vit à New York, aime énormément Nai Nai et la rejoint en Chine. Malgré la réticence de ses parents, qui ont peur qu’elle fasse fuiter la vérité

Alors ?

Les sites de cinémas exagèrent un poil lorsqu’ils annoncent L’Adieu comme une comédie. Je ne dirai pas non plus qu’il s’agit d’une comédie dramatique, car il n’y a rien d’hilarant pour autant. Je trouve la partie drame plus dominante que la comédie. Les cinémas veulent sans doute attirer plus de gens. Ce qui en soi, part d’une bonne intention, puisqu’il vaut vraiment le détour !

Il s’agit plus précisément d’un drame sur lequel on a ajouté des moments plus légers que le reste. J’ai notamment apprécié la vie de figuration. Dans le sens qu’à plusieurs moments, il se passe des choses en arrière-plan, souvent amusantes, en plus de l’action principale.

On s’immisce parfaitement dans cette famille chinoise hyper attachante, où certains membres ont fait leur vie ailleurs mais qui se retrouvent tous. Les relations qu’ils entretiennent reflètent des ententes comme on pourrait en voir de partout, donc on peut s’y identifier facilement.

La plus grosse force réside dans le lien fort entre Nai Nai et sa petite-fille Billi. Awkwafina (Jumanji : Next Level, Ocean’s 8), méritant amplement son Golden Globe de la meilleure actrice dans un film de comédie, délivre une touchante performance, à la fois naturelle et drôle. Shuzhen Zhao assure complètement aussi, car elle regroupe tout ce qu’on peut aimer chez sa grand-mère. Ce qui donne un duo très moderne et sensible.

Enfin, la narration en profite pour faire un point pertinent sur les mœurs et leur impact sur l’individu, en confrontant efficacement la culture occidentale et orientale.

Du coup ?

Un beau film sur les grand-mères, la famille et la culture. On ne se prend pas la tête, on vit aux côtés de toutes ces personnes, le temps d’un film. On nous véhicule simplement toutes sortes d’émotions, du sourire aux larmes, en passant par la colère. Les codes narratifs varient très naturellement entre le cinéma hollywoodien et chinois, au plaisir de retrouver le meilleur des deux.

Si vous avez envie...

… d’ombres bénignes, de vous marier comme en vrai mais pour de faux et de vous faire appeler ‘ma belle’, allez donc faire un câlin à votre grand-mère chérie !

C'est ? L’Adieu – The Farewell (???The Farewell)

De ?

Genre ?

Compagnies ? ,

Durée ? 100 min

Nationalité ? ,

Sorti le ? 08/01/2020

Vu le ? 18/01/2020

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email