A Good Man

Le petit film discret A Good Man a déjà disparu de pas mal de salles, alors qu’il mérite un gros coup d’œil !

Quoi ?

Benjamin et Aude s’aiment très fort depuis plusieurs années. Malheureusement, Aude ne peut enfanter. Mais leur désir de fonder une famille pourrait être sauvé lorsque Benjamin décide de porter l’enfant…

Alors ?

Un beau film ! A Good Man propose un voyage plus contemplatif que je ne pensais. La réalisation de Marie-Castille Mention-Schaar possède de très belles scènes, entrecoupées de longueurs parfois. Autrement dit, on prend le temps de montrer des moments forts qui, par ailleurs, entraînent des questions philosophiques.

Par exemple chercher sa place ou encore prendre conscience de l’imaginaire collectif. En effet, on n’oublie trop souvent qu’on vit avec des règles établies arbitrairement. C’est pourquoi, lorsqu’un individu n’entre pas dans des cases, la plupart des humains ne comprennent pas. Je ne connais pas personnellement de personne transgenre et j’imagine que A Good Man ne doit qu’effleurer le sujet. Il se base en grande partie sur un fait réel de 2007.

Néanmoins, je pense qu’il aborde les principaux obstacles auxquels ces dernières doivent faire face. Notamment à l’égard de l’approche sociale, avec la réaction que peuvent avoir la famille ou l’entourage.

En tout cas, je me suis senti impliqué en grande partie grâce à l’époustouflante Noémie Merlant. Rien que sa transformation en garçon trans éblouit de réalisme. De plus, elle sait gérer chaque émotion de son personnage. Certes, les nombreux plans ultra serrés nous aident à l’empathie, mais on ressent pleinement la sensibilité de Benjamin. Soko, qui joue sa compagne, transmet également beaucoup et fait une très bonne partenaire. Elle campe parfaitement une femme investie par cet événement unique. Même Vincent Dedienne, qu’on ne voit pas énormément, donne tout sur les quelques scènes-clé dans lesquelles on peut le retrouver.

Du coup ?

A Good Man m’a paru long par moment, mais l’intensité des nombreuses scènes m’a profondément touché. D’une part, grâce à la réalisation contemplative réussie, d’autre part grâce à les comédiennes principales qui transmettent énormément de sensibilité. Un film qui met impeccablement en avant l’aspect social d’une personne transgenre, avec une touche de philosophie pertinente.

Si vous avez envie...

… d’être un hippocampe, de jouer à Street Fighter et de manger un bon gros McDo, devenez donc les parents les plus insolites de la Bretagne !
a good man poster

C'est ? A Good Man

Genre ? ,

Durée ? 119 min

Nationalité ?

Sorti le ? 10/11/2021

Vu le ? 16/11/2021

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email