Vaiana : La Légende du Bout du Monde

Vaiana : La Légende du Bout du Monde (Moana)

Quoi ?

Vaiana est la fille du chef de sa tribu et n’a qu’une seule contrainte : ne pas prendre le large. Mais lorsqu’elle doit retrouver le demi-dieu métamorphe Maui, osera-t-elle défier l’ordre de son père ?

Alors ?

Hyper vivant ! Ce n’est pas l’histoire qui sort du lot, car on sait déjà tous les enjeux au bout de quelques minutes et leurs résolutions, mais ils ont tout misé sur les images, la Polynésie et l’aventure.

Déjà, tout est beau ! Les couleurs sont chatoyantes, l‘eau est d’une clarté pure, les cheveux (secs ou mouillés) sont super réalistes, les chansons (vu en VO) sont entraînante, la végétation est luxuriante, le sable est fin, les vêtements réagissent très bien… Rien n’est à jeter ! (Faut dire aussi que d’après le générique, ils ont une équipe dédiée à la simulation de l’océan et une autre pour les cheveux)

L’héroïne est trop mimi et fait office de jeune femme courageuse et déterminée. Sa doubleuse originale Auli’i Cravalho a une très belle voix ! Maui est très drôle et on reconnaît bien la patte, rien que dans le comportement du personnage, de Dwyane Jonhson, qui s’en sort plutôt bien au chant. Chansons qui sont assez variées, mention spéciale pour la chanson du crabe, qui faisait vraiment pop, presque comme un air de Gorillaz. Les gags (hors poulet) sont amusants et pour tous les âges.

L’ambiance des îles est bien montrée, entre le character design des habitants, leurs gestes, leurs danses et leurs chants traditionnels, on s’y croirait.

L’animation a encore fait un petit bon, j’avais l’impression de voir des acteurs faire les mouvements. Le mélange de directions artistiques par moment est très agréable aussi.

Quelques personnages étaient présents surtout pour vendre des produits dérivés car n’apportaient pas grand-chose à l’histoire. Aussi, mais je pense que ça vient avec l’âge, une ou deux chansons cassent un peu le rythme quand elles arrivent (même si après une fois qu’on y est ça se passe bien). De plus on retrouve un schéma assez classique mais le film a le mérite de parler un peu de féminisme, d’écologie et de navigation, en plus des messages habituels sur la confiance en soi et d’assumer qui on est.

Enfin, j’étais très content de revoir le court-métrage diffusé avant, Raison-Deraison (Inner Workings dont j’avais vu l’avant-première au Forum des Images)

Si vous avez envie...

… de traverser l’océan turquoise, de fleurs dans les cheveux et de découverte, partez naviguer pour découvrir la légende du bout du monde !

C'est ? Vaiana : La Légende du Bout du Monde (Moana)

Durée ? 107 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 11/12/2016

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email