Aller au contenu

Gold

La réussite ne tient pas toujours à grand-chose et peut changer un destin du jour au lendemain, tout le monde le sait. Mais à quel prix ?

Synopsis de Gold

Kenny Wells, héritier en perdition d’une famille de mineurs de pères en fils, vend les derniers biens qui lui restent et se lance à la recherche d’or en Indonésie, à l’aide d’un géologue en galère déjà sur place, Mike Acosta. Des semaines sans rien trouver, sous la mousson, la mort guettant Kenny, le projet s’essouffle. Mais un beau jour, les résultats des carottes extraites semblent révéler des traces du précieux métal

Mon avis rapide sur Gold

En bref, un film auquel il faut s’accrocher au début, puis qui se regarde bien ensuite. Pas spécialement mémorable, mais avec un bon rythme et un bon fond.

↓ Découvrez mon avis détaillé plus bas ↓

Mon avis détaillé sur Gold

Instructeur. Déjà car je ne connaissais pas ce fait divers assez incroyable (qui a été adapté, tout ne s’est pas passé tel quel dans la réalité, les personnages ayant des noms fictifs ici), mais aussi parce que l’aspect succes-story, avec ses hauts et ses bas habituels, est bien rythmé en péripéties et rendu le fond applicable à tout rêve en chacun de nous. Les attraits de l’argent sont guidés par le fonctionnement de la bourse et des protocoles de gisements de métal et minéraux, nous permettant d’en apprendre un peu plus sur ce milieu.

Au début, les coups de poker m’étaient quelque peu fades car je ne comprenais pas tous les enjeux économiques. La suite s’est avérée plus simple, plus accessible, où je sentais bien les différentes situations que traversait le héros, joué par Matthew McConaughey.

Ce dernier poussant le jeu vraiment loin, ce qui rend son personnage intéressant. Les traits d’alcoolisme, négligés, prétentieux et bedonnant sont crédibles, on ne le reconnaît presque pas ! Il contraste bien avec Edgar Ramirez, qui est plutôt clinquant et bien tenu.

Les amateurs de Black Mirror seront contents de retrouver deux acteurs de la série, Bryce Dallas Howard (Jurassic World) et Tobby Kebell (Quelques Minutes Après Minuit) Vous retrouverez aussi Bruce Greenwood (Jurassic Park, mais revu pour la dernière fois dans Truth) et Corey Stoll (Ant-Man)

En bref, un film auquel il faut s’accrocher au début, puis qui se regarde bien ensuite. Pas spécialement mémorable, mais avec un bon rythme et un bon fond. “

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Vous appréciez Jevaisciner.fr ?

Si vous souhaitez soutenir le site, vous pouvez faire un don libre (ponctuel ou récurrent) via PayPal.

Le paiement par carte bancaire est disponible si vous n’avez pas de compte.

Via le bouton ci-dessous ⬇

Merci infiniment !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Informations sur le film :

Gold poster

Titre ? Gold

Réalisation de ?

Genre ? ,

Durée ? 121 min

Nationalité ?

Sorti le ? 19/04/2017

Vu le ? 29/04/2017

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de puiser la Terre, de faire décoller Wall Street et d’oublier de soigner votre apparence, partez à Bornéo pour déceler un gisement d’or.

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire