Diversion

Quand l’inchangeable Will Smith, que je n’avais pas revu depuis MIB III, rencontre Margot Robbie, partenaire de Di Caprio dans Le Loup de Wall Street, dans un thriller romantique, cela donne Diversion (Focus) ! On pourra retrouver ces deux acteurs dans le même film, dans l’équipe du Suicide Squad.

Alors, que vaut Diversion ?

Jess fait la connaissance de Nicky, un talentueux arnaqueur, qui va la former au détournement d’attention, afin de dérober les objets de valeur des foules.

On ne se sait plus quand c’est faux ou pas, j’ai eu beau faire attention à tout, j’ai réussi à me faire avoir plus d’une fois. Les scènes romantiques sont un peu trop présentes à mon goût (bien que cela est justifié par la suite) ce qui ralentit le début du film mais après ce petit coup de mou, la scène du SuperBowl réveille le scénario et on voit enfin où le film veut en venir.

L’enjeu d’arnaque dans la 2e partie est assez important donc les mensonges s’entre-croisent avec ce qu’on pense être la réalité, ce qui nous donne du fil à retordre, pour comprendre le plan de chacun. La succession de révélation de la fin, est surprenante au premier abord, mais peut-être que pour certains, cela paraitra too-much.

Si vous avez envie...

… de revoir enfin Will Smith, de rigoler un bon coup avec les répliques du personnage de Farhed (joué par Adrian Martinez) et de voyager entre la Nouvelle-Orléans et Buenos Aires, dépouillez les riches en faisant Diversion !

C'est ? Diversion (Focus)

Genre ?

Durée ? 105 min

Nationalité ?

Sorti le ? 25/03/2015

Vu le ? 04/04/2015

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email