Déjà, ça parle de quoi The Thing ?

Une équipe de scientifiques étudie une créature extra-terrestre, qui a survécu au crash de son vaisseau. Cependant, sa faculté à prendre l’apparence de n’importe quelle forme de vie, va faire sombrer les savants dans la panique et la paranoïa, complètement isolés du monde.

Alors, que vaut The Thing ?

À en faire exorbiter les yeux des cinéphiles, c’est le tout premier John Carpenter que je vois enfin ! Je connaissais évidemment The Thing de réputation et de quelques brides visuelles comme scénaristiques, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de le visionner. Et dois dire que j’ai adoré. Beaucoup d’éléments qui me plaisent d’entrée : vieux film, intrigue mystérieuse, effets spéciaux stupéfiants et une fin ouverte. Je n’ai même pas trouvé le temps long, les événements arrivent à la bonne vitesse, la qualité des décors permet une immersion totale et le jeu des doutes, que j’avais pu expérimenter sur Les 8 Salopards (qui est un hommage par Tarantino), est très prenant. J’ai été impressionné par l’aspect de la créature, je n’imaginais pas qu’elle puisse adopter des formes aussi cauchemardesques. Mon seul regret est qu’il n’y ait aucun personnage féminin (bonjour la journée internationale des droits des femmes !), en espérant que la raison “pour ne pas avoir de romance” ne soit pas celle qui a été choisie….

C'est ? The Thing

Durée ? 109 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 07/03/2018

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email