Les 7 Mercenaires

Après avoir tout donné pour le 48 Heures Festival Project de Paris (concours de création d’un court-métrage en 48h) un peu de détente avec un western détonnant !

Déjà, ça parle de quoi Les 7 Mercenaires ?

Un chasseur de prime, commandité par une veuve, cherche des tireurs chevronnés, afin de retirer d’un certain Bogue, l’emprise qu’il a sur [ville]

Alors, que vaut Les 7 Mercenaires ?

N’ayant pas encore vu l’original, je me contenterai de parler de ce film en tant que western.

Ainsi, je le trouve assez efficace. Je suis venu pour des duels, des coups de feu et des répliques américaine et j’ai été servi, peut-être trop.

L’histoire est plutôt simple et on ne cherche pas à être surpris, mais plutôt diverti.

Ça pète dans tous les sens, c’est sûr de soi, ça valdingue, tout est là pour ne pas réfléchir.

La réalisation est moderne et on arrive à retrouver l’énergie des films des années 2010.

Le casting est balèze et chaque mercenaire occupe une place à l’écran, c’est assez bien réparti. Content de retrouver Ethan Hawke, qui semble revenir au goût du jour, ainsi que Vincent D’Onofrio, que j’avais bien aimé dans Jurassic World et A Day To Kill.

Si vous avez envie...

… de sauter à cheval, de tirer le plus rapidement et de rencontrer les Avengers du farwest, venez monter votre armée dans cette terre minière !

C'est ? Les 7 Mercenaires (The Magnificient Seven)

Genre ? ,

Durée ? 132 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 02/10/2016

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email