Ninja Turtles 2

Il faudrait que je revoie la série animée, avec laquelle j’ai grandi, pour voir quel ton est adopté, parce qu’en film, près de 20 ans plus tard, ça n’a pas du tout la même tronche…

Quoi ?

Le grand méchant Shredder a été libéré mais cette fois, il s’accompagne de deux mutants écervelés. Les frères tortues vont donc devoir à nouveaux sauver New York.

Alors ?

Je me suis méchamment ennuyé… C’est clairement un film pour enfant, voire un spectacle pour enfant même. Ils auraient presque dû en faire un film d’animation, car les rendus réalistes, avec les comportements neuneus des protagonistes, ça ne marche pas, du tout. Le film est vide de sens ou même d’un semblant d’originalité.

On se s’attarde sur aucun personnage. J’étais content qu’ils intègrent Casey Jones, mais il apparait en costume une fois et tout le reste ils l’ont démoli, réduit à servir mollement le scénario et faire des gags pas drôles. Aussi démoli qu’April, qui n’a plus qu’un rôle de bombasse même pas blonde.

Je ne parlerai pas de Maître Splinte,r qui n’apparaît que pour des tirades pseudo-philosophiques et une ou deux blagues sur les vieux.

En nouveaux, le duo Rocksteady et Bepop est ridicule, mais c’est un peu voulu. Dommage, j’aimais bien Sheamus dans la WWE !

En fait ce qui m’énerve c’est vu qu’on s’adresse aux enfants, on n’a plus rien à justifier. Entre les téléportations de personnages (celles au niveau du raccord, pas celles de l’histoire hein), les ellipses temporelles, les gags beaucoup trop longs et lourds, les changements de personnalités instantanés et les scènes d’actions torchées, on se fout clairement de vous et de votre enfant. Heureusement, c’est possible qu’ils n’y voient que du feu, mais il y aurait pu avoir une seconde lecture, pour les plus grands enfants comme moi et les fans de longues de date des tortues ninjas.

Avec ça, s’ajoute le fan-service gratuit. Les véhicules et les personnages qui sont là juste pour que la production nous dise ‘hé regardez, on l’a fait en film, vous l’aimiez bien !‘ (je me base sur la série animée, car je n’ai pas lu les comics, qui d’ailleurs étaient sombres)

Alors ils tentent de placer des moments émotions, comme la réflexion sur la différence, l’esprit d’équipe ou encore le manque de confiance envers son prochain, mais ça tombe à l’eau, c’est noyé dans les clichés permanents. C’est même tellement gros des fois, que ça en devient navrant.

Autant dans le 1 j’avais au moins retenu la scène dans la neige qui était plutôt sympa en plan séquence et en 3D, autant là, rien n’est mémorable. Bien sûr ils nous ramènent le Technodrome (vous savez la machine qu’on ne voyait que dans le générique ?) avec Krang mais ça reste impressionnant les premières minutes.

Au moins, je ne crache pas sur la stéréoscopie Imax qui est utilisée à très bon escient.

Des plans en caméra embarquée sur le skateboard volant de Michelangelo étaient quand même bien trouvés, tout comme l’immersion 3D dans l’introduction.

Je savais que je n’allais pas voir le film de l’année mais j’en suis ressorti comme je suis rentré, sans surprise. Ils ont réussi à rendre la suite encore moins originale. En fait tout s’est déroulé comme si je l’avais déjà vu. Même les effets spéciaux ne m’ont pas transcendés, ils semblaient au même niveau que le 1, à savoir suffisants mais sans plus. C’est vraiment dommage qu’ils aient choisi la facilité, ils avaient tous les éléments pour faire un vrai film, sombre et sérieux.

Si vous avez envie...

… d’un blockbuster 100% clichés, qui racle votre enfance plus qu’il ne satisfait votre geekerie et qui arrive à ridiculiser encore plus tous ses personnages, mettez votre carapace et ca(ca)wabuga !

C'est ? Ninja Turtles 2 (Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows)

Durée ? 112 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 01/07/2016

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email