The Dead Don’t Die

Projeté à l’ouverture du Festival de Cannes, le film de Jim Jarmusch n’a pas fait l’unanimité. Pourtant, grâce à la bande-annonce percutante et malgré les nombreux retours négatifs que j’ai récoltés autour de moi, j’ai tenté d’y faire un tour. Ai-je bien fait ?

Quoi ?

La planète subit d’étranges dérèglements ces temps-ci. Les montres, les téléphones et les tv tombent en panne, les animaux s’enfuient. Le cycle de jour-nuit est complètement perturbé, au point où, dans une petite ville américaine, des zombies ont fait leur apparition…

Alors ?

C’est vraiment dommage, car effectivement, c’est d’un ennui mortel. The Dead Don’t Die semble super long, car le rythme est terriblement mou.

Le côté décalé permet de rester, car quelques blagues sont drôles, mais c’est trop lent. On peut même deviner à l’avance certaines vannes, tellement on a le temps de les voir venir.

L’histoire regorge de quelques références à la pop-culture, voire de mises en abîme, qui au final ne servent pas à grand-chose.

Alors OK, le casting est impressionnant. Cependant c’est plutôt du marketing car les stars n’ont clairement pas le même temps à l’écran.

Du coup ?

J’étais hyper emballé par la bande-annonce, car elle reprend en fait les meilleurs moments. The Dead Don’t Die est horriblement mou et n’arrive pas à être captivant, malgré des éléments intéressants. L’univers décalé, les bonnes répliques et les références meta débouchent malgré ça sur une triste déception. Surtout pour une morale assez mal amenée et classique.

Si vous avez envie...

… d’écouter en boucle le thème musical du film, de vous faire livrer des comics par Whu-ps et de maquiller des cadavres, préparez-vous à viser la tête.

C'est ? The Dead Don’t Die

Genre ? ,

Durée ? 103 min

Nationalité ?

Sorti le ? 14/05/2019

Vu le ? 25/05/2019

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email