Roger Waters The Wall

Petit hors-série, avec le concert exclusif du bassiste emblématique du plus grand groupe de rock progressif, Roger Waters, lors de sa tournée dernière tournée The Wall.

Alors ?

Pour ce qui est de la partie musicale, je n’avais hélas pas assez de bagage culturel du côté des Pink Floyd, si ce n’est que les tubes, avec notamment Another Brick In The Wall. J’avais d’ailleurs pourtant écouté l’album The Wall, que Roger Waters reprend ici, il y a quelques semaines, mais j’ai réussi à ne pas me souvenir de tout… Du coup, j’étais un peu dans un autre monde, ce n’est pas la musique que j’ai pour habitude d’écouter (mais je suis assez ouvert). Plusieurs riffs de guitares m’ont bien plu (un des critères qui me fait aimer Pink Floyd) J’imaginais bien qu’il s’y tournait des standards, mais voilà, ça devenait long par moment et j’ai dû me concentrer sur les effets visuels, pour ne pas perdre le fil.

Fil qui est clairement la guerre et les conséquences sur la famille, les rêves. Je n’ai malheureusement pas saisi la signification du faux parti politique des « marteaux », les musiciens étant en costume, dans le style SS. Je ne savais pas s’ils étaient pro-guerre, ou anti-guerre, car cela m’a parut confu quant aux actions et attitudes qu’ils adoptaient.

Le point grandement important et très bien fait, ça reste le mur, thème de la tournée. Le principe de construire un gigantesque mur d’écran sur une scène de spectacle, m’a tout simplement bluffé. Accompagné de marionettes géantes et de pyrotechnie impressionnante, ça sortait du lot ! Bien qu’à plusieurs reprise, je me disais plutôt que cela « devait être bien » (dans le sens, en vrai, car à l’écran cela restait assez figé), car il s’agit bien d’une retransmission, ça ne m’a pas empêché d’en admirer la prouesse technique. Certaines vidéos et ambiances étaient vraiment intéressantes, le concert racontait vraiment quelque chose de profond. Comme il s’agissait d’un montage de plusieurs concerts filmés lors de sa tourné, le rythme avec les enfants lors de la chanson mythique marche plutôt bien.

Le show est entrecoupé par moment de mises en scène de l’artiste, à travers une quête qu’il commence au début du film, qui va le faire voyager. Comme c’était un mélange entre fiction et documentaire, je n’ai pas été aussi touché que les images semblaient montrer, dommage.

Donc voilà, pour moi c’est vraiment un film pour les connaisseurs. Au mieux, il aurait fallu voir le concert en vrai, pour mieux s’imprégner de l’ambiance rebellion. Malgré l’effort d’être tourné en 4K, je n’ai pas été aussi ébloui que je pensais. Mais je ne regrette pas !

Si vous avez envie...

… de réécouter les tubes de Pink Floyd, d’un mur immense et d’un guitariste mythique, écoutez Roger Waters.

C'est ? Roger Waters The Wall

Genre ?

Durée ? 132 min

Nationalité ?

Sorti le ? 29/09/2015

Vu le ? 29/09/2015

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email