Lego Ninjago : Le Film

À l’heure où les distributeurs suppriment totalement la VOST et la 3D pour les films d’animation même sur Paris, il en est sorti un paquet cette semaine. Mais je ne parlerai pas de l’un d’eux aujourd’hui.

Déjà, ça parle de quoi Lego Ninjago : Le Film ?

Le grand Méchant Garmadon veut conquérir la ville de Ninjago, en l’attaquant quasi-quotidiennement. En général, l’équipe des Ninjas l’en empêchent, en sauvant la ville. Mais un jour, Garmadon échafaude une attaque jusqu’alors jamais conçue. Va-t-il réussir à battre son ennemi juré, le Ninja Vert, qui se trouve être… son fils Lloyd ?

Alors, que vaut Lego Ninjago : Le Film ?

Je partais vaincu en pensant à du réchauffé, sur la lancée des films Lego, couplé avec une diffusion en VF 2D et avec notes pas terribles. Maiiiis finalement, ça se passe assez bien.

Le côté méta est laissé de côté cette fois et l’humour absurde n’est que rarement lourd. Ils ont même réussi à trouver de nouvelles blagues.

Ils ont également un réalisme des rendus qui me surprend toujours, en lui mêlant des effets plus organiques (comme les des explosions et des feuillages) Bien sûr les astuces pour correspondre aux systèmes Lego sont toujours présentes et prêtent parfois à rire. En tout cas, beaucoup de plans et de scènes m’ont fait regretter la 3D.

La VF a me semble-t-il coupé des passages qu’on voit dans la bande-annonce, mais m’aura au moins permis de découvrir Teddy Riner dans la peau d’un personnage. Ce n’est pas encore ça car il dénote un peu du reste, j’ai senti qu’il est moins crédible que les autres (peut être lié au fait que j’ai reconnu sa voix), mais à voir à l’avenir, il peut devenir intéressant. Déçu de ne pas avoir pu entendre la vraie voix de Jackie Chan du coup.

En tout cas, l’aspect message de fond, notamment sur la relation père -fils et l’acceptation de soi-même, marche étonnement bien. Et enfin, je ne dis pas qu’il y a une absence totale de clichés par contre, ni que tous les gags marchent.

Donc, que dire de Lego Ninjago : Le Film du coup ?

Malgré les apparences d’une production rentrant dans une routine, ce film Lego d’une licence que je ne connais pas (plutôt destinée aux enfants il me semble) arrive à encore trouver des idées qui me tiennent attentif jusqu’à la fin. Je ne pense pas que les Lego Movies soient tout de suite dans la descente finalement, bien qu’il faille qu’ils évitent une habitude trop voyante.

Si vous avez envie...

… de banaliser les attaques de méchants, d’un chat géant et de rattraper des bols, découvrez la ville de Ninjago.

C'est ? Lego Ninjago : Le Film (The Lego Ninjago Movie)

Durée ? 101 min

Nationalité ?

Sorti le ? 11/10/2017

Vu le ? 20/10/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email