Morgane

Quand le fils du papa d’Alien se lance dans la réalisation, c’est parti pour du huis clos et du suspens !

Déjà, ça parle de quoi Morgane ?

Lee Weathers vient enquêter un centre scientifique, dans lequel elle trouve une adolescente âgée seulement de 5 ans, qui est le résultat d’une création humaine totalement artificielle, par une petite équipe de chercheurs. Un incident récent amène tout ce monde à surveiller Morgane de plus près…

Alors, que vaut Morgane ?

Intéressant ! L’histoire n’est pas hyper originale, ni la tournure que ça prend, mais je retiens les efforts de réalisation. On sent beaucoup moins l’oppression que dans Ex-Machina par exemple, pour rester dans le même style, mais c’est suffisamment bien fait pour regarder en entier.

En effet, vous y trouverez des plans, des lumières et des ambiances plutôt inattendus. Pour un premier film de ce réalisateur, ça reste des expérimentations, parmi pas mal de déjà-vu. On peut aussi repenser à son court-métrage Loom, qui aborde la même thématique (mais que j’ai trouvé plus émouvant)

Le casting n’est pas négligeable, avec en tête Kate Mara qui s’en sort mieux quand dans Les Fant4stiques, sans pour autant délivrer un jeu varié (mais cela est lié avec des révélations dans le film). Suivie de ce cher Toby Jones, encore en scientifique ébouriffé mais qu’il sait bien faire, une apparition de Paul Giamati qui donne tout, tout comme Jennifer Jason Leigh, moins folle que dans Les 8 Salopards mais sous médocs, ainsi que la ravissante Rose Leslie, découverte dans Game Of Thrones, qui apporte une certaine fraîcheur. Petit plus pour Anya Taylor-Joy, qui quand même réussi à ne montrer aucune émotion pendant quasiment tout le film !

Ce n’est malheureusement pas un bijou de la SF (d’ailleurs le vendre comme épouvante-horreur est trop surfait), beaucoup de redites par rapport aux œuvres de ce style, mais on sent qu’il s’agit d’un début de carrière qui éveille la curiosité, avec des thèmes qui auraient pu être creusé un peu plus. Laissons à Luke encore 2-3 films pour se faire la main, car il a du potentiel à mon avis.

Si vous avez envie...

… d’être enfermé dans la forêt, d’avoir une coiffure impeccable quoiqu’il arrive et de perdre votre sang-froid, venez découvrir la nouvelle prouesse scientifique du nom de Morgane !

C'est ? Morgane (Morgan)

Genre ? ,

Durée ? 92 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 08/10/2016

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email