Midnight Special

Petit film de SF sans prétention, contemplatif, des effets spéciaux discrets. Encore une fois, merci la carte Gaumont-Pathé !

Quoi ?

Alton, un petit garçon de 8 ans, a été kidnappé et est activement recherché par la police. Mais l’objectif des kidnappeurs n’est pas une demande de rançon, c’est plutôt lié au comportement étrange de l’enfant…

Alors ?

De la bonne SF comme on l’aime, littéralement. Ce film est une version améliorée de ce qu’on pouvait voir dans les années 80-90. J’ai ressenti pas mal de Rencontre du Troisième Type.

Le film est assez lent, on suit le périple de personnages, on découvre au compte-gouttes l’aspect fantastique de l’histoire. Vers le milieu du film, on commence un peu à se lasser de se poser des questions sans réponse, mais les jolis effets visuels nous permettent de patienter. Un autre petit bémol pourrait être que les relations entre les personnages sont pas aussi approfondies que je le pensais.

La musique ajoute une dimension spectrale à l’ensemble. De l’électro envoûtant, pas loin de M83 (groupe auquel je ne pouvais que penser, avec leur clip « Midnight City » et ses suites)

Niveau casting, plutôt sympa, avec Adam Driver (Star Wars 7) en chercheur un peu nerd et Kirsten Dunst discrètement de retour, qui accompagne Michael Shannon, tous deux en parents protecteurs. Jaeden Lieberher, qui joue l’enfant spécial, est même plutôt convaincant !

Ce n’est pas le film de l’année, mais on passe un bon moment si on aime le genre.

 

Si vous avez envie...

… d’avoir l’impression de revoir un film que vous aviez vu petit, mais avec un regard d’adulte, foncez voir Midnight Special à toute heure.

C'est ? Midnight Special

Genre ? ,

Durée ? 112 min

Nationalité ?

Sorti le ? NC

Vu le ? 16/03/2016

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email