Mary et la Fleur de la Sorcière

En attendant que le Studio Ghibli revienne, intéressons-nous au Studio Ponoc.

Quoi ?

Mary Smith vit chez sa tante Charlotte, où elle s’ennuie fermement. Aussi volontaire que maladroite, elle peine à aider les gens de la propriété. Sa vie va alors prendre un autre tournant lorsque, grâce au chat Tib, elle va découvrir une fleur aux propriétés magiques, qui lui procure des pouvoirs de sorcière

Alors ?

Pas exceptionnel mais suffisamment bon. On veut de l’anim’ jap’, on est servi, avec son lot de plans, de personnages et d’ambiance typique. Même si les protagonistes n’ont rien de nippon (un peu comme dans Souvenirs de Marnie, du même réalisateur), l’aspect général est plutôt classique au genre. Comme au niveau de l’histoire, j’ai par moment deviné à l’avance les différents cheminements narratifs, c’est parfois lent à la détente.

Cela n’empêche pas au film de divertir, avec ses créatures, sa magie et surtout ses musiques. Le tout est bien épique.

Du coup ?

Un dessin animé qui ne sort pas spécialement du lot, sans pour autant être mauvais, loin de là. Seulement quelques ficelles scénaristiques sont faciles à retrouver, tout amenant un univers bien fourni et fascinant.

Si vous avez envie...

… de combiner Kiki la Petite Sorcière avec Harry Potter, d’un petit chat noir aussi mimi que blasé et de voir au-dessus des nuages, envolez-vous sur votre balai à la recherche la fleur de la sorcière !

C'est ? Mary et la Fleur de la Sorcière (????????, Meari to majo no hana)

Durée ? 103 min

Nationalité ?

Sorti le ? 21/02/2018

Vu le ? 24/02/2018

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email