L’Homme aux Mille Visages

J’aime bien découvrir des films. Ceux dont tu n’as vu qu’une affiche, regardé aucune bande-annonce et découvert l’existence la veille. Dans une période creuse de sorties, c’est le meilleur moment pour dégainer sa curiosité et tenter des nouveaux horizons.

Synopsis de L’Homme aux Mille Visages

Francesco Paesa, ex-agent secret espagnol, est au bord de la perdition totale. Mais une ultime mission lui est accordée : il doit protéger un homme et son argent détourné, pour éviter un scandale. Francesco y voit surtout un moyen pour se venger

Mon avis détaillé sur L’Homme aux Mille Visages

Intéressant ! Je n’avais jamais vraiment vu de cinéma espagnol (avec des acteurs parlant principalement espagnol, quoi), ce fut l’occasion. Par contre, ne parlant et ne comprenant pas trop la langue, j’ai galéré à entrer dans le film. Habitué à entendre de l’anglais, les sous titres étaient ici indispensables, car les acteurs parlaient vite, donc c’était moyennement possible de raccrocher à une compréhension auditive. Rajoutez à cela un film en puzzle, raconté par un personnage secondaire qui parle du personnage principal, qui lui-même s’occupait d’un autre. Pas facile à aborder, je vous l’accorde. Le récit se passant à la fois en Espagne, en France et en Asie, il est tout de même agréable d’entendre parler espagnol, français et anglais.

Mais après un certain temps d’adaptation, voilà que l’intrigue est accrocheuse. Paesa (ou Paco pour les intimes), accompagné d’un pilote de grandes lignes d’avions (Jesùs Camoes, le narrateur) a tout simplement gardé caché l’ancien directeur de la Garde Civile (Luis Roldán) aux yeux du monde entier. Je ne peux vous dire le degré de véracité du film mais en tout cas les faits sont passionnants. Je n’ai pas eu vent de cette histoire, je pense pousser les recherches par la suite. Une sorte de suspens à la Jason Bourne ou Insaisissables mais avec beaucoup moins d’action. Je ne parle pas d’ennui mais juste de résolution discrète et politique. Les codes de ce genre de film sont gardés, révélations au compte-goutte, rebondissements et voyages aux 4 coins du monde.

La réalisation n’est cependant pas folichonne. Quelques moments ont un rythme à cadence plus rapide, le reste demeurant assez plan-plan au niveau réal. Mais comme dit plus haut, la langue mêlée à un scénario complexe m’a pas mal handicaper, donc je me suis surtout concentré à bien saisir les enjeux, laissant de côté mon regard sur la forme.

Les comédiens sont efficaces (plusieurs ont reçu des prix d’ailleurs) mais l’univers manque de personnages féminin.

Même s’il ne sort pas du lot d’un point de vue de pure réalisation, l’intrigue et les comédiens sont suffisamment passionnants pour ne pas être déçu du voyage.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur L’Homme aux Mille Visages

Même s’il ne sort pas du lot d’un point de vue de pure réalisation, l’intrigue et les comédiens sont suffisamment passionnants pour ne pas être déçu du voyage.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Titre ? L’Homme aux Mille Visages (El Hombre de las Mil Caras)

Réalisation de ?

Durée ? 123 min

Nationalité ?

Sorti le ? 12/04/2017

Vu le ? 15/04/2017

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… manipulation d’argent, de plonger dans les années 90 et de petites piques envers le gouvernement espagnol, venez arnaquer tout un pays avec cet homme aux mille visages.

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.