Les Heures Sombres

Il semble que Winston Churchill fascine ces temps-ci. Cette fois, c’est Gary Oldman qui s’y colle !

Synopsis de Les Heures Sombres

Winston Churchill est appelé d’urgence à être le Premier Ministre anglais. Il va devoir s’entendre avec le Roi Georges VI, avec qui le courant ne passe pas forcément, ni avec pas grand-monde au gouvernement. Soutenu par sa femme Clémentine et par sa secrétaire Elizabeth, les seules qui semblent supporter son tempérament imprévisible, il est bien décidé à trouver une solution pour sauver l’Europe de l’Allemagne Nazi…

Mon avis détaillé sur Les Heures Sombres

Je m’intéresse beaucoup à la Seconde Guerre Mondiale, tant cette période est à la fois fascinante et terrifiante. Et je ne semble pas être le seul, car le nombre de séances que j’ai vues sur le sujet, montre que plusieurs points de vue peuvent raconter la même histoire. Souvent j’apprends des choses et les films se recoupent entre eux, tel un MCU, où chaque épisode raconte toujours les différentes parties communes de l’univers partagé. Et même quand un réalisateur reprend plus ou moins une même période, avec un même personnage, cela peut tout de même apporter de nouvelles visions.

Ayant vu Churchill de Jonathan Teplitzky, je connaissais donc déjà un peu le côté bourru de Winston, cette fois ci incarné par un Gary Oldman incroyablement bien grimé, où seuls les yeux de l’acteur sont à peu près reconnaissables, sinon tout le reste c’est le Premier Ministre. Son jeu n’est pas en reste, car sa présence, son phrasé, ses mimiques et ses balbutiements sont hyper convaincants.

Il n’est pas tout seul, car aussi bien Kristin Scott Thomas ou Lily James, même si on ne les voit pas tant que ça, leurs moments à l’écran sont intenses, on ne peut pas les oublier.

Le travail sur la colorimétrie globale (désaturée majoritairement) mais aussi sur la lumière est très soigné, donnant des plans parfois dignes de tableaux.

Je ne vous cache pas que par moment, j’étais un peu largué quant aux enjeux de telles ou telles décisions, d’autant que de base, j’ai raté quelques minutes du film à cause d’un bug pour l’attribution des place à la caisse, suivi du mec aux grandes jambes qui bougent toutes les 2 secondes en prenant soin de ne pas faire attention à mon dossier. Néanmoins, j’ai été très content que le film fasse le lien explicitement avec la partie racontée entièrement dans Dunkerque de Christopher Nolan.

Ma seule mini-déception est que le film ayant un titre large, je m’attendais à ce qu’il y ait plusieurs points de vue narratifs, pas seulement que celui de Churchill, comme par exemple donner plus de place à sa femme ou à sa secrétaire.

Vous aimez Jevaisciner.fr ?

Soutenez le site en achetant l’autocollant officiel ici !

Résumé de mon avis sur Les Heures Sombres

C’est parfois assez technique, on peut ne pas tout saisir. Cependant, les images, des cadrages et les acteurs font un travail suffisamment poussé pour apprécier cette nouvelle histoire, basée sur ce personnage historique. Les touches d’humour sont tellement british en plus !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Informations sur le film :

Titre ? Les Heures Sombres (Darkest Hour)

Réalisation de ?

Genre ?

Durée ? 126 min

Nationalité ?

Sorti le ? 03/01/2018

Vu le ? 19/01/2018

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de voir comment Churchill s’est battu à l’encontre de ses collègues pour sauver l’île britannique de l’invasion allemande, de prendre le métro avec lui et de représenter la victoire comme vous pouvez avec vos doigts, suivez donc ces heures sombres qui ont changé le monde.

Envie de donner votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.