Casse-Noisette et le Quatre Royaumes

Rares sont les personnes qui connaissent vraiment l’histoire de Casse-Noisette. On connait au moins le nom grâce à Barbie ou le ballet éponyme. Disney nous raconte sa version.

Synopsis de Casse-Noisette et le Quatre Royaumes

La veille de Noël, Clara reçoit, comme héritage de sa mère, une sorte d’œuf, impossible à ouvrir sans clé. En partant à sa recherche, Clara découvre alors un monde magique caché, appelé les Quatre Royaumes, où elle est accueilli comme une princesse

Mon avis détaillé sur Casse-Noisette et le Quatre Royaumes

Je le dis tout de suite : je ne connais absolument ni le conte original, ni son adaptation dans le ballet d’opéra. Mon avis ne tiendra donc pas compte du respect de l’œuvre.

Après Illumination, c’est à Disney de montrer comment ils se reposent sur leurs lauriers.

Prenez un peu du Monde de Narnia et un peu d’Alice puis mélanger bien pour obtenir le film d’aventure fantastique des plus basiques. Un bel effort pour designer des costumes originaux, incruster un maximum vos acteurs sur fond vert, prenez une tête d’affiche qui joue un rôle un peu fou-fou, quelques rebondissements par ci par là et enfournez !

Et oui, encore un blockbuster féerique pour enfant. Même si encore, ça va je n’ai pas trop ressenti la simplification pour la sortie en famille.

C’est un poil rapide, vu que le film ne fait qu’1h39. Je n’ai pas eu le temps de m’impliquer, l’histoire est assez creuse, les enjeux minimes. En vrai, ce n’est même pas hyper clair, on ne sait pas trop quels problèmes ils ont là-bas. On ne ressent pas la sensation de voyage, on s’attarde sur peu de détails, du moins utiles.

En effet, à des moments, j’avais la sensation de voir Disney balancer son fric par les fenêtres. Des gros budgets, tout le monde en veut. Là ils l’ont mais se permettent des passages inutiles, qui ne racontent rien et n’apportent rien

On retiendra quand même la volonté de montrer un ballet d’opéra au très grand public, notamment lors du beau clip du pré-générique de fin. Avec le minimum de connaissance, vous reconnaîtrez les airs réarrangés du ballet dissimulés tout du long. En tout cas, j’ai aussi été rassuré de voir qu’il manquait pas mal de plans au début, dans l’extrait que l’on a vu lors du Showeb.

Résumé de mon avis sur Casse-Noisette et le Quatre Royaumes

Gros moyens pour pas grand-chose. C’est prévisible, ça manque de scenario et les VFX parfois moches (sérieux ça pue le tournage studio dans 90% des plans). Malgré de jolis costumes, Keira Knightley est à deux doigts d’être insupportable, dans ce rôle qui ne lui va pas du tout. Même la magie de Noël est peu présente. Je trouve ça vraiment dommage. Quand Disney ont teasé un conte que peu de gens connaissent vraiment, je m’attendais à ce qu’ils mettent le paquet pour qu’il soit justement mémorable, afin de faire une mise à niveau culturelle pour le grand public. Et non, au lieu de ça, ils se contentent de caler une production entre deux remakes live-action de leurs heures de gloire. Au moins, ce n’est pas long et ça peut plaire aux plus petits.

Informations sur le film :

Titre ? Casse-Noisette et le Quatre Royaumes (The Nutcracker and the Four Realms)

Réalisation de ? ,

Durée ? 99 min

Nationalité ?

Sorti le ? 28/11/2018

Vu le ? 06/12/2018

Dans quel cinéma ?

Si vous avez envie...

… de souris en CG, de clowns poupée-russe et de soldats de plombs, allez donc récupérer votre clé dans les quatre royaumes.

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Envie de donner votre avis ?