La Belle et la Bête

Les adaptations de Disney en live-action de leurs propres classiques, avec cette fois un succès de mon année de naissance (en France) La version 2017 est-elle un saccage ?

Déjà, ça parle de quoi La Belle et la Bête ?

Belle, une jeune femme lettrée, ingénieuse et mal vue par tout le village français où elle habite, rencontre dans un château abandonné, une Bête monstrueuse

Alors, que vaut La Belle et la Bête ?

J’essayais de le regarder qu’en tant que film, même si la nostalgie aide beaucoup, il marche quand même bien.

Emma Watson très crédible, comme si la comédie musicale était faite pour elle. La personnalité des personnages est bien gardée, notamment la Bête, même en passant au numérique. Acteurs de hauts rangs, rendant le tout très haut de gamme. Je n’avais pas regardé le casting exprès et j’ai été agréablement surpris de retrouver des acteurs que j’apprécie, qui collaient bien à leur personnage. La comédie musicale est d’ailleurs bien amenée, modernisée. Ayant vu la version live au théâtre Mogador, je n’étais pas dérangé par l’aspect un peu sur-jeu (quoiqu’ils en ont un peu trop fait avec le côté homosexuel de LeFou). Parfois les chansons arrivent brutalement mais comme elles sont bien, on oublie vite le désagrément (surtout le cas pour les inédites) Le conseil est d’aller le voir si possible en VOST, car d’une, entendre des comédiens avec un accent français spécialement pour l’occasion apporte son charme, mais aussi, comme les paroles des chansons sont légèrement modifiées (déjà elle-même basées sur les versions anglaises), on est moins frustré de ne pas pouvoir tout chanter. Les airs restent en tête en toutes circonstances.

Les VFX sont au top, mêlant rendu de taré et réel décor, j’ai fini par ne plus savoir ce qui était de synthèse ou non (en terme de décors et d’objets). Le château, l’architecture, le pelage des créatures numériques, rien à jeter. Tellement bien fait que les moindres moments en dessous peuvent se voir. Mais sinon, l’effet 3D est bien exploité, en termes de cadrage et de composition en profondeur.

Le dessin animé classique est respecté, tout en rajoutant des petits trucs cools (parfois des scènes, pertinentes en plus), gardant l’histoire dans le droit chemin quand même. Malgré les légères incohérences ou facilités, j’ai passé un bon moment, j’ai été emporté par la bonne humeur. A plusieurs moments, je comparais le film à la version oscarisée et regardais s’il y avait des égratignures : il n’y en avait pas, il le caressait. C’est très proche et en même temps rafraîchissant. Jonglant entre hommage et innovation, dans les scènes cultes notamment. Ils ont toujours réussi à aborder nos souvenirs sans les détruire.

Les costumes, grandioses, la designeuse Jacqueline Durran a bien géré et a su adapter de façon réaliste les formes et couleurs ancrées dans nos mémoires. De même pour le character design des personnages maudits, quelle inventivité ! Utiliser les détails des objets pour créer une humanité, comme un visage, des membres : splendide (un gros coup de cœur pour Mme Garderobe qui est la plus réussie)

La magie du film original est intacte, on retrouve bien l’univers Disney tout en étant contemporain. La question reste de savoir ce que cela apporte vraiment, pour nous spectateur, de redécouvrir ces classiques en version live. Celui-ci est très bien fait et ça marche, mais pour combien de temps…

Donc, que dire de La Belle et la Bête du coup ?

La magie du film original est intacte, on retrouve bien l’univers Disney tout en étant contemporain. La question reste de savoir ce que cela apporte vraiment, pour nous spectateur, de redécouvrir ces classiques en version live. Celui-ci est très bien fait et ça marche, mais pour combien de temps…

Si vous avez envie...

… de vous perdre entre réalité et image de synthèse, de touches en français (pour la VO) et d’un dab improbable, c’est dans la Belle et la Bête !

C'est ? La Belle et la Bête (Beauty and the Beast)

Durée ? 129 min

Nationalité ?

Sorti le ? 22/03/2017

Vu le ? 09/03/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email