Atomic Blonde

Parler du Mur de Berlin, sans se centrer sur le Mur de Berlin, c’est possible ! Il suffit d’appeler Charlize Theron à la rescousse.

Déjà, ça parle de quoi Atomic Blonde ?

Guerre Froide, une agente au service de Sa Majesté, est envoyée à Berlin pour récupérer une liste importante, en s’associant avec un chef de la station locale. Elle va vite comprendre que la ville est plus instable et dangereuse qu’elle ne le paraît.

Alors, que vaut Atomic Blonde ?

Ça passe, c’est surtout prenant esthétiquement. Je ne vous cache pas que j’étais pendant un temps assez largué au niveau des enjeux scénaristiques et que certains noms de personnages m’échappaient. Du coup, j’ai focus sur d’autres points, qui ne sont pas mauvais.

Gros casting déjà avec Charlize Theron (Fury Road), James McAvoy (Split), John Goodman (10 Cloverfield Lane) mais aussi Eddie Marsan (Le Monde de Nathan), Toby Jones (Tale of Tales) et Sofia Boutella (Star Trek Sans Limite), mais chacun délivre un jeu juste suffisant.

La colorimétrie est intéressante aussi car tout est dans les tons désaturés, avec parfois des touchent de couleurs franches, le tout rythmé par des sons des années 80. Certains plans sont soignés aussi en termes de composition. Le film possède de vraies bonnes chorégraphies de combats et se permet même un plan-séquence très technique.

Donc, que dire de Atomic Blonde du coup ?

J’ai regardé ce film assez passivement car j’ai vite décroché. J’ai quand même retenu des points intéressants qui m’ont fait regardé jusqu’au bout.

Si vous avez envie...

… de cigarettes, de balles et de montres, suivez cette Atomic Blonde.

C'est ? Atomic Blonde

Genre ?

Durée ? 115 min

Nationalité ?

Sorti le ? 16/08/2017

Vu le ? 10/09/2017

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email